Syndrome de l’essuie-glace… C’est pour ma pomme !

Syndrome de l'essuie-glaceLe verdict est tombé ce vendredi, je suis victime (consentante ou non) du syndrome de l’essuie-glace, ou plutôt de la bandelette ilio-tibiale.

Suite à la douleur vive ressentie au genou droit lors de la séance du mercredi 14 mai, j’ai pris d’urgence rdv chez un médecin sportif qui m’a diagnostiqué cette blessure très rapidement vu les symptômes que je lui ai rapportés.

La visite combinée du podologue et du traumatologue, accompagnée d’un test de course sur tapis avec et sans chaussures, a confirmé ce traumatisme. Il est dû à une pronation de mes pieds lors de la course et le mauvais choix de chaussures depuis 2,5 ans ! En effet, sur les conseils avisés d’une enseigne spécialisée dans la course à pieds, j’ai toujours acheté des baskets à foulée universelle, et ce dès la première paire.

Les 5 séances/semaine depuis janvier au lieu des 4 en 2014, une récupération sans doute incomplète après ma Bouillonnante et l’utilisation de runnings fatiguées, sont certainement aussi les causes de cette blessure.

Résultat : plus de course à pieds jusqu’à l’obtention des semelles orthopédiques le 19 juin qui devront corriger le problème de foulée grâce à un renfort à l’intérieur du pied.

Je suis donc dans l’obligation d’annuler ma participation au Trail Namur Capitale (30 km) du 9 juin, et pour le Festival Trail Semois  (55 km – 2230m D+) du 5 juillet, je verrai…

La priorité des prochaines semaines va être le soin du genou, le renforcement et l’assouplissement des cuisses, pour poursuivre la 2ème partie de la saison sans bobos et dans les meilleures conditions possibles…

Bref ! Ne pas s’apitoyer sur son son sort ! Car c’est le moment idéal pour découvrir, goûter et prendre plaisir dans 2 autres disciplines exigeantes du triathlon ! 🙂 A moi vélo de course, VTT ou home trainer et natation !

Triathlon
Triathlon

 

Publicités

8 réflexions sur “ Syndrome de l’essuie-glace… C’est pour ma pomme ! ”

  1. Même si cette nouvelle n’est pas réjouissante, tu restes positif et c’est très bien ainsi ! Dommage pour Namur, nous ne pourrons pas y partager nos foulées. Pour juillet, rien n’est perdu, mais l’essentiel est d’obtenir une guérison complète. De belles courses, il y en a des tas. Tu as l’embarras du choix pour les mois à venir. Tu as raison : il ne faut pas hypothéquer la seconde partie de ta saison. Bon amusement dans l’eau et sur deux roues !

  2. J’ai eu la même chose

    Ça ne vient pas forcément des chaussures mais plutôt à une charge de kilomètres plus importante.

    De toute facon, il faut mieux acheter des universelles et mettre des semelles orthopédiques adaptées qu’acheter des chaussures pour pronateurs.

  3. Il faut rester positif ! Et comme tu le découvriras, le vélo et le VTT sont super chouette. Dis toi que le vainqueur de la Bouillonnante 2013 abat fait 95% de sa prépa en vélo ! Comme quoi… Le spécifique parfois n’est pas nécessaire.

    C’est vrai que c’est toujours embêtant. Les miennes se sont développées à cause d’une correction pour les pronateurs. Depuis que je cours en universel et naturel : RAS.

    Par contre, fais gaffe à ta position sur le vélo et notamment de tes cales. J’ai une TFL qui s’est développée suite à une sortie en vélo à cause d’une cale mal placée résultat ma bandelette frottait contre mon tibia.

    Comme dis sur Twitter, n’hésite pas à dire si tu veux qu’on roule ensemble une fois ou l’autre.

  4. Bonjour. Je suis tombé sur ton blog que je trouve super… et je vois que tu rencontres le même problème que j’ai combattu il y a quelques temps. As-tu réussi à t’en débarrasser ?

    1. Bonjour Jérôme ! Merci pour le compliment et le blog… Je me suis debarrassé de cette blessure, mais j’ai maintenant une fasciite plantaire depuis fin aout. C’est pour cette raison que le blog n’est plus alimenté depuis plusieurs mois… Je prends mon mal en patience et espère courir à nouveau dans les prochaines semaines. Bonne continuation à toi !

  5. Mieux vaut lever le pied (ou plutôt les deux) quelques temps pour mieux repartir. Ce sont les risques du métier.
    Et qui sait, peut-être qu’une passion pour le vélo ou la natation va naître…

Un mot sympa ?! A toi de jouer !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s